• 14 01 055
  • 14 01 061
  • 14 01 024
  • 14 01 264
  • FEMME ROUGE WEB
  • 14 01 018
  • 14 01 175
  • 14 01 271
  • DSC02857T

Présentation

« Par décret de Monsieur le Premier ministre en date du 22 juin 2001, est reconnue d’utilité publique la fondation dite “Fondation Solange Bertrand” dont le siège est à Montigny-lès-Metz. Sont approuvés les statuts de cette fondation ». Décret du 22 juin 2001 portant reconnaissance d’une fondation comme établissement d’utilité public.

 

Le 22 juin 2001, le Premier ministre signait le décret qui reconnaît à la fondation Solange Bertrand, le titre d’établissement reconnu d’utilité publique.

Le statut définit dans son article 1er le but de la Fondation : « assurer la conservation, la restauration et la présentation au public des collections et œuvres d’art consacrées au peintre Solange BERTRAND, qu’elle a reçues ou recevra de l’artiste fondatrice, ainsi que son enrichissement par toutes acquisitions ou prêts de longue durée ou échanges comme par tout dons et legs de tierces personnes ainsi que la constitution d’un centre culturel voué aux diverses expressions de la création et de la vie artistiques. Elle aura également une fonction pédagogique en direction du grand public, notamment jeune, avec une vocation internationale et transfrontalière. La Fondation devra participer à faire connaître, comprendre et apprécier l’art contemporain par la présentation de ses propres collections ou des œuvres d’artistes arrivés à la force de leur âge et de leur expression artistique sans avoir bénéficié de la reconnaissance de leur talent »

D’août 2004 à avril 2005, la Fondation a réalisé un inventaire scientifique ainsi qu’une opération de recollement de son fonds artistique. Le résultat de ce travail est la publication de l’ouvrage Solange Bertrand, la vérité en peinture mais également l’exposition rétrospective menée à Montigny-lès-Metz de mai à juillet 2006.

 

 

LA DONATION SOLANGE BERTRAND À LA FONDATION

 

Solange Bertrand, en participant à la création de la fondation qui porte son nom, a décidé de faire don d’une partie de ses œuvres à l’établissement reconnu d’utilité public.

Il s’agit de 303 œuvres peintes, 700 dessins, 47 sculptures en bronze et 7 sculptures en terre de chamotte. Cet ensemble est représentatif de la création de Solange Bertrand et de son évolution stylistique au cours de ses 70 années de travail.

L’artiste, aidée de professionnels du monde de l’art, a extrait des éléments significatifs, notamment dans la série des “Inconnus” entamée dès la fin des années 1960. Scènes de genre, portrait, abstraction…tous les styles, toutes les recherches et toutes les époques sont ici représentés.

La Fondation est également légataire des droits d’auteur de l’artiste ainsi que du droit moral de l’œuvre.

 

POLITIQUE CULTURELLE

 

“Par des questions opportunes ainsi que par de nouvelles interprétations scientifiques et des présentations méthodologiques, la Fondation Solange Bertrand entend transporter le potentiel créateur de sa fondatrice dans l’époque artistique et culturelle que nous vivons actuelle.”

(. . .)

“En parallèle, la Fondation Solange Bertrand, bien qu’essentiellement monographique, est amenée à créer d’autres événements, en lien avec l’art des années 1930 à aujourd’hui, destinés à montrer au public une constante recherche autour des artistes des XXème et XXIème siècles.

La Fondation Solange Bertrand est destinée à devenir un centre de compétences pour la recherche, la médiation et la présentation de la personne, de la vie et de l’Œuvre de Solange Bertrand ainsi que de l’écho que son art suscite auprès du public. Se référant à l’activité artistique de Solange Bertrand, la Fondation ne se limitera pas à la présentation de ses tableaux mais devra devenir une plate-forme touchant de nombreux domaines et formes d’expression artistique. La Fondation a également une mission pédagogique ainsi qu’un devoir d’échange avec d’autres structures culturelles en France et à l’étranger. Elle réalise actuellement un travail de diffusion auprès des partenaires institutionnels en région Lorraine et au-delà.”

 

         

DIMENSION CULTURELLE

 

Son siège social était installé depuis sa création dans la maison natale et atelier de l’artiste mais désirait, afin de mener au mieux toutes ses actions, ouvrir son propre lieu d’exposition. Il doit s’inscrire dans une politique cohérente d’aménagement du territoire local permettant ainsi un rayonnement culturel pour la zone dans laquelle elle s’implante. Depuis 2013, la Fondation est installée à Longwy, cet emplacement lui permet de s’ouvrir sur le nord de la Meurthe et Moselle. La Fondation se fait fort de mettre en place des dispositifs permettant l’accès à la culture au profit du plus grand nombre. Fort de cette nouvelle expérience et aux vues de son succès sur le plan de la médiation sociale, la Fondation envisage d’ouvrir, en 2017, une antenne au sein de l’abbaye des Prémontrés.

 

DIMENSION SOCIALE

 

Conformément à ses statuts, la Fondation assure « une vocation pédagogique en direction du grand public, notamment jeune ». Celle-ci a développé un certain nombre d’ateliers axés sur l’art de manière générale et sur l’art moderne et contemporain, en particulier. Ceux-ci s’adressent au jeune public mais également au public adulte. Le développement du versant social de la médiation est un objectif que la Fondation travaille tout particulièrement. L’art est universel et accessible à tous, les actions de la Fondation visent invariablement à promouvoir cette idée.

 

DIMENSION ECONOMIQUE

 

Pour conforter son équilibre financier et la diffusion de l’œuvre de Solange Bertrand, la Fondation développe, en parallèle de ses différentes activités, un volet économique. Celui-ci se décline en trois points. La Fondation propose la vente de produits dérivés créés autour de l’œuvre de Solange Bertrand ainsi qu’un certain nombre d’ouvrages en lien avec cette dernière. Elle propose également la vente d’œuvres de Solange Bertrand ainsi que des prestations de courtage pour les collectionneurs. Enfin la Fondation, reconnue d’utilité public, est éligible au mécénat, les particuliers et les entreprises bénéficient, de ce fait, d’avantages fiscaux.

 

 

 

QUELQUES DATES

2006 La Fondation Solange Bertrand organise de mai à juillet la première grande exposition rétrospective de l’artiste au château de Courcelles à Montigny-lès-Metz.

2007 La Fondation Solange Bertrand organise une exposition consacrée l’artiste verrier Jacques le Chevalier au château de courcelles à Montigny-lès-Metz.

2009 La Fondation Solange Bertrand organise l’exposition « Jean Cocteau de la scène au sacré » au château de Courcelles à Montigny-lès-Metz.

 

 

2010 La Fondation Solange Bertrand organise une exposition « introduction à l’œuvre de Solange Bertrand » au centre culturel François Mitterrand à Neufchâteau.

2010 La Fondation participe à l’exposition « les peintres mosellans » organisée par le centre Kieffer.

2010 La Fondation participe au Festival les nuits d’éoles à Montigny-les-Metz et présente une série de dessins sur le thème du cirque.

2011 La Fondation Solange Bertrand organise une exposition consacrée à Erwin Trum au centre culturel François Mitterrand à Neufchâteau.

2012 Une grande exposition hommage à Solange Bertrand est organisée au Château de Courcelles du 28 janvier au 25 mars 2012.

2012 Une exposition mettant en avant le passage de Jean Cocteau à Metz est organisée au centre culturel François Mitterrand à Neufchâteau.

2013 La Fondation organise, en partenariat avec la ville de Longwy et l’EPGML (établissement public de gestion margaine levy), une exposition sur Solange bertrand “Lorsqu’on expose on s’expose”


Informations pratiques

Renseignements, achats, réservations:
fondation.solbe [@] wanadoo.fr
Tél. +33 (0)6 77 75 48 35

Service pédagogique:
fondation.solbe [@] wanadoo.fr
Tél. +33 (0)6 77 75 48 35

Directrice: Valérie Dexemple
valerie.dexemple [@] fondationsolangebertrand.org
Tél: +33 (0)6 77 75 48 35