• 14 01 055
  • 14 01 061
  • 14 01 024
  • 14 01 264
  • FEMME ROUGE WEB
  • 14 01 018
  • 14 01 175
  • 14 01 271
  • DSC02857T

Projets jeunes


“À LA CROISÉE DES CHEMINS” – 2018/2019


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet atelier avait pour but de sensibiliser les plus jeunes au code de la route et aux dangers qu’ils peuvent rencontrer en étant simples piétons. Partager l’espace public est la responsabilité de chacun. Dans un esprit ludique, la Fondation a proposé à un groupe de jeunes âgés entre 8 et 12 ans de créer leur propre jeu de cartes inspiré du “Mille bornes” mais version piétons ! Cela a donc donné “Le super mille pattes”.

Chaque enfant a dessiné ses propres cartes mais pour constituer le jeu officiel, les enfants ont voté pour leurs cartes favorites à la résidence des Rameaux de Longwy-Haut.

Pour ce projet également, la Fondation était en relation avec certains séniors de la résidence qui ont souhaité prendre part au projet. Ce point est essentiel afin de créer une relation intergénérationnelle entre  plus jeunes et personnes âgées pour montrer que chacun réagit différemment aux situations  qu’il rencontre dans l’espace public. Apprendre à respecter autrui.

Le projet a pris fin le 15 mai, les enfants ont pu repartir avec leur version du “Super mille pattes” !

 

Pour télécharger et imprimer votre jeu du SUPER MILLE PATTES, cliquez ici.

RÈGLES DU JEUPOSTER –  PAS 6 –  PAS 5  – PAS 4  – PAS 3 –  PAS 2PAS 1– PARADES 3  – PARADES 2PARADES 1  – FEU VERT 2 –  FEU VERT 1FEU ROUGE 1 –  BOTTES + RECAP’  – BOÎTE ATTAQUES 2 –  ATTAQUES 1


“L’ÉGALITÉ À TRAVERS L’ART” – 2018/2019


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet atelier qui avait débuté mi-décembre s’est terminé le 29 mai par une exposition au musée Pompidou de Metz sur L’aventure de la couleur.

Pour conclure cette session artistique, un vernissage a été organisé à la salle des fêtes de Herserange le 12 juin dernier afin de mettre à l’honneur toutes les productions de nos jeunes artistes. Un moment convivial favorisant la rencontre entre parents et animatrices plasticiennes.

 

Au programme de cet atelier :

– Discussion générale sur le thème de l’égalité puis réalisation de pictogrammes après avoir défini leur utilité et leur importance. Chacun a réalisé une palette de pictogrammes de différentes thématiques : l’égalité face aux différences d’origine, l’égalité homme/femme et l’égalité face au lieu de résidence. Enfin,  deux mosaïques inspirées de ces pictogrammes ont été fabriquées.

– Observation et discussion autour des self-hybridations de l’artiste française Orlan. Création d’une hybridation à partir de photo-portrait en utilisant différentes techniques : collage, acrylique, craie grasse.

– Découverte de Keith Haring et du street-art. Discussion autour de son implication politique et de son engagement contre toutes les formes d’inégalité. Réalisation de toiles sur le thème des inégalités : pauvreté/richesse, hommes/femmes, esclavagisme/liberté.

– Exploration de l’univers de Nikki de Saint Phalle et de ses fameuses Nanas, dames fantasques et colorées aux formes généreuses. Fabrication d’une Nana grandeur nature à base de grillage de poule et de papier mâché.

– Visionnage du film sur le droit de vote des femmes en Angleterre, Suffragettes, dans le but de réaliser une fresque sur cette thématique à la manière de Basquiat sur le modèle de son œuvre Slave Auction.

 

 


“PAPERWORK” – 2017/2018


 

 

 

 

 

 

Ce sont exclusivement des filles qui ont répondu présentes pour ce projet Paper Work. L’objectif de cet atelier était d’utiliser le papier comme médium principal pour constituer de multiples activités artistiques.  Dans une société  où les écrans règnent, il nous semblait nécessaire de sensibiliser les jeunes à l’utilisation de ce support sous toutes ses formes tout d’abord pour une question écologique, en apprenant quel est l’impact de nos outils sur l’environnement,  puis, en abordant des savoirs-faire éloignés de leurs utilisations habituelles, leur donnant l’envie et les capacités de développer de nouvelles créations par leurs propres moyens.

 

 


“LABYRINTHE” – 2017/2018


        

 

 

 

Thème transversal dans l’histoire de l’art à la fois universel et archaïque, le sujet du labyrinthe fut travaillé par un groupe d’adolescents durant 6 mois. Nous souhaitions dans cet atelier rappeler à la jeune génération les valeurs de la République. À travers des thématiques choisies, nous proposions un éclairage sur l’art, la société et ses valeurs. Nos projets offrent aux jeunes la possibilité d’aborder ces thématiques de manière détournée. Le projet a suscité un engouement de la part des jeunes dont la plupart ne se connaissaient pas au début du projet.


“BADABOOM” – 2016/2017


 

 

 

 

 

 

 

La Fondation Solange Bertrand a travaillé avec les jeunes du secteur de Longwy autour d’un projet Jeunes sur la bande-dessinée. Les adolescents ont pu étudier l’histoire de la BD depuis son commencement jusqu’à nos jours, puis effectuer un travail de recherche pour créer leurs personnages et le synopsis de leur propre bande-dessinée. Ils ont également beaucoup travaillé sur leur première de couverture, qui ont été affichées ainsi que leurs planches de recherches lors du vernissage du projet. La bonne ambiance au sein du groupe s’est ressentie sur leurs réalisations ! Le projet “Bande-dessinée” a été soutenu par la Caf, le Conseil Régional du Grand Est, la CGET, la ville de Mont-Saint-Martin, le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, la ville d’Herserange, la ville de Longwy et la Banque Populaire.


“ART & PATRIMOINE” AVEC LA VILLE DE MONT-SAINT-MARTIN – 2015/2016


affiche-artpatrimoine11236431_1450603598577535_4549665841967043872_nvernissage-article

11941242_10207273129128101_5243034133866800650_n

10422169_1401406650185760_229482257284008899_n

 

 

 

 

 

 

 

La Fondation Solange Bertrand a travaillé en lien avec le service jeunesse de la ville de Mont-Saint-Martin autour de l’église Romane dominant la vallée de Mont-Saint-Martin. Les réalisations des jeunes ont été inspirées de nombreux artistes comme Rancinan, Niki De Saint Phalle, Jean Dubuffet ou encore Christo. La motivation au sein du groupe était au rendez-vous! Ce projet s’adressait à des jeunes de 16 à 18 ans. Le projet est “in situ”, soit fait en fonction du lieu où celui-ci doit s’intégrer. Nous souhaitions faire découvrir aux jeunes une partie de l’histoire de leur ville en leur permettant de se l’approprier avec des moyens d’expression divers en lien avec l’art contemporain. L’art contemporain n’est pas réservé à une élite, nous devons favoriser son accessibilité en confrontant les jeunes à des oeuvres, en leur présentant des artistes et en leur expliquant les démarches de ces derniers afin de les rendre plus familiers. L’objectif était de rendre visible une partie des évènements historiques liés au lieu, invisibles si l’on n’en connaît pas l’histoire. Nous avons pu compter sur le soutien de l’Acsé, de la ville de Mont Saint-Martin, du Conseil Régional et de la CAF pour mener à bien ce projet d’envergure.


Informations pratiques

Renseignements, achats, réservations:
fondation.solbe [@] wanadoo.fr
Tél. fixe +33 (0)9 53 15 91 49

Mobile +33 (0)6 77 75 48 35

 

Service pédagogique:
fondation.solbe [@] wanadoo.fr

Tél. fixe +33 (0)9 53 15 91 49

Mobile +33 (0)6 77 75 48 35

Directrice: Valérie Dexemple
valerie.dexemple [@] fondationsolangebertrand.org
Tél: +33 (0)6 77 75 48 35